Virginie Maris est chargée de recherche au CNRS. Elle travaille en philosophie de l’environnement au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CEFE) de Montpellier.

Ses travaux de recherche portent sur les enjeux épistémologiques et éthiques de la conservation de la biodiversité.

Elle a écrit de nombreux articles scientifiques sur la biodiversité, le développement durable, l’écoféminisme, les espèces non-indigènes, l’économie environnementale, les services écosystémiques ou la compensation écologique.

Elle est également l’auteure de Philosophie de la biodiversité – petite éthique pour une nature en péril paru aux éditions Buchet-Chastel (en 2010 puis réédité en 2016) ainsi que de Nature à vendre – les limites des services écosystémiques (paru en 2014).

Virginie Maris a reçu la Médaille de bronze du CNRS en 2018.

Lien vers les interventions